31 juillet 2012

base fard à paupière

base
J’ai tenté la fabrication d’une base pour fard à paupière, ce qui n’a pas été sans mal. Après plusieurs essais, je suis arrivée à celle-ci. Le principe de la base à paupière est simple : 1° ) c’est pour mieux faire tenir les fards qui sont constitués de poudre, 2°) ça renforce  les couleurs. J’ai mis du temps à trouver la formule qui allait bien … mais au final, j’ai trouvé un mélange qui me plait. Je voulais un truc pas gras et pour ce faire j’ai quand même concédé à l’ajout du titanium dioxyde. Certes, j’aurais préféré m’en passer mais les mélanges  antérieurs restaient transparents et pour avoir une certaine opacité j’ai dû en mettre. Quand on a fini la tambouille la préparation est très crémeuse néanmoins, puisqu’on utilise des cires, il faut vraiment attendre le lendemain pour obtenir le produit fini. Là, il a pris du corps et il n’est plus aussi crémeux mais compact tout en restant « étalable » (euh pas sûr que ça y a être français).

Huile de riz (pour velouter)  : 10 ml

Touche douceur az    :  1 g

Talc enrobé az      :   2 g

Titanium dioxyde    : 1 g

Cire candellila az     :  1 g

Cire de riz az      :  1 g

Cire d’abeille   :   1 g

Acide stéarique    :      1 g

Vit.E  :   5 gtes

 Rajouter la couleur que l’on veut. Ici, je l’ai à peine teintée avec des pigments clairs, un peu couleur chair.

Huile de riz présente l’avantage de bien supporter la chaleur, or là il y a pas mal de cires différentes (pour obtenir un effet filmogène). En plus, l’huile de riz présente également l’avantage d’être fine et non grasse.

 

P1090493 [1600x1200]

 

Posté par dame_de_lotus à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Roots et vintage : crème capillaire reflets

P1090642 [1600x1200]

Comme je suis un peu fâchée avec les teintures  capillaires (qui ont explosé d’un point de vue commercial mais qui semblent de plus en plus nocives : à savoir accusées d’être à l’origine de certains cancers, hum, pas glop), j’aimerais bien trouver une solution pour colorer les cheveux sans passer par la case teinture en boîte. 

Il ne s’agira cependant que de donner une couleur d’ensemble et non pas de teindre au sens de ce que l’on fait chez un coiffeur. Et pour cause, les teintures pénètrent dans le cheveu et c’est d’ailleurs ce qui pose problème.

Les teintures végétales quant à elles se contentent de gainer le cheveu (donc restent dessus et n’entrent pas dedans), ce qui certes dure moins longtemps mais ce qui présente l’avantage : 1) d’être moins agressif et nocif, 2) de renforcer le cheveu car les plantes utiliser, comme par exemple le henné, sont bénéfiques pour ce type d’emploi.

Evidemment, le bas blesse en ce que le henné roussit (oh, c’est vilain comme expression) le cheveu. Perso, j’aime bien : ayant la peau plutôt claire avec des tâches de rousseur quand fait soleil, roussir ne me dérange pas. Sinon, pour les brunettes qui veulent le rester parce qu’elles le valent bien, il y a aussi des solutions « naturelles », comme le brou de noix ou l’indigo par exemple (de savants mélanges sont déjà tous prêts chez Aroma-Zone…)

 

Alors ma tambouille :

Mon objectif était ici d’apporter de la couleur mais aussi de traiter le cheveu.

Alors, j’ai commencé à faire un macérat de henné (de l’eau très chaude mélangée à du henné à préparer à l’avance). Pendant ce temps-là, j’ai également préparé du henné (en pâte, comme classiquement) en rajoutant toutefois un peu d’huile de macadamia bio.

P1090629 [1600x1200]

 J’ai ensuite commencé à faire chauffer du BTMS et du Conditionner Emulsifier (émulsifiants conditionneurs capillaires de chez Aroma-Zone ; 5 gr chaque) avec de l’huile de macadamia (15 ml ici et à peu près la même chose dans la pâte de henné de départ), puis j’ai rajouté progressivement le macérat de henné qui donne une couleur, euh comment dire, roots.

Comme j’avais pas mal de macérat (donc de phase aqueuse), j’ai obtenu quelque chose d’assez liquide.  ajouter progressivement la pâte de henné tiède.

P1090630 [1600x1200]

Ajouter ensuite : acide lactique (rectificateur de pH ; 40 gtes) et protéine de riz (fortifiant capillaire : 20 gtes).
Comme il s’agit d’un produit que l’on utilise aussitôt fait, il n’y a pas de conservateur.

Au final, j’ai obtenu un produit plutôt fluide : mais j’ai tellement de mal à appliquer du henné en pâte, tout seul, que je préfère de loin ce type de texture.

P1090631 [1600x1200]

 

Garder sur les cheveux pendant un certain temps (selon l’intensité du reflet désiré) : j’ai mis un film plastique (alimentaire) dessus à la fois pour renforcer l’action mais aussi pour ne pas que ça dégouline partout. Et ça a tenu… Perso, je l’ai gardé trois heures… mais on peut faire plein de choses à côté pendant ce temps-là, sauf peut-être aller se balader en ville…

C’est vrai qu’il faut beaucoup rincer (comme le henné en général), par contre les cheveux sont hyper doux. J’ai été très étonnée par la couleur que je n’avais pas prévue si « rousse » mais bon j’aime bien quand même. Je pense que pour quelque chose de moins prononcée deux heures suffiraient.

Par contre c’est hyper dur de prendre en photo des cheveux, j’ai pas réussi à faire une seule photo nette, c’est très flou mais au moins on a une idée de la couleur.

P1090637 [1600x1200]

 

Baume callosités

P1080902 [1600x1200]

P1080916 [1600x1200]

6 g cire d'abeille

6 g beurre de cacao

20 ml huile de kuikui (ce n'est pas une blague)

20 ml d'huile d'olive

Huiles essentielles : Copahu et romarin à camphre (15 gtes de chaque)

Posté par dame_de_lotus à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Crème relaxante pour le soir

P1080922 [1600x1200]En massage sur la voute plantaire et le plexus solaire. Le côté « relaxant » est surtout obtenu par la présence des huiles essentielles toutes calmantes.

Beurre de cacao bio (20 ml) , huile de noyau d’abricot bio  (20 ml), olivem 1000  (8 gr. ; dans phase aqueuse), eau de source (100 ml), et des huiles essentielles (lavande bio, orange bio et ylang ylang : 20 gtes de chaque). Conservateurs : 5 vit E et 30 cosgard. (deux pots)

 L’alliance beurre de cacao/orange ressort assez fortement, ce qui en soi ne me dérange pas.

 On obtient une préparation crémeuse (beurre de cacao oblige). Au final, du fait de la mettre sur la voute plantaire nourrit également l’épiderme du pied tellement c’est riche (mais pénétrant : merci olivem 1000 dans la phase aqueuse).

 

P1080900 [1600x1200]

 

Posté par dame_de_lotus à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Peau rouge : crème réparatrice soleil

P1080936 [1600x1200]

J’ai eu la bonne idée de déclencher une lucite. Alors que je ne m’expose pas et que j’ai même plutôt tendance à fuir le soleil mais j’ai quand même développée une allergie au soleil, certes localisée au niveau du haut du corps : en marchant simplement dans la rue (c'est vrai que j'habite dans le sud : Bordeaux, fait chaud). C’est rouge et ça démange. Alors l’idée m’est venue de régler la question avec une crème maison principalement à base d’huile essentielle de lavande, calmante et d’huile végétale de rose  musquée. Si on n’a pas le temps de faire la préparation : on se passe de l’huile de rose musquée sur la zone et par-dessus de l’huile essentielle de lavande qui est une des rares huiles essentielles à pouvoir être mise sur la peau. Ici néanmoins, l’huile de rose musquée sert de support. Ou alors : un bloc de glace sur la zone quand on a rien d’autre sous la main quand ça démange. Ça soulage un temps mais ça ne traite rien. Et ce en attendant de préparer une pommade qui a marché du tonner de Brest : tant pour ce qui est de l’effet calmant (du fait des démangeaisons) que régénérant avec l’huile de rose musquée (parce que la peau souffre malgré tout).


J’ai utilisé de l’olivem 1000 comme émulsifiant : il présente l’avantage de fonctionner avec une phase huileuse ou une phase aqueuse ou les deux ensemble (one pot). Et là, je ne voulais pas faire chauffer l’huile de rose musquée (qui ne se chauffe pas : non, non ; sinon perd ses qualités). Sans compter que de mettre l'émulsifiant dans la phase aqueuse aboutit à une émulsion plus légère.

 8 g olivem 1000 + 60 ml eau de source

30 ml huile de rose musquée bio

30 gtes huile essentielle de lavande (aspic ici)

5 gtes vit. E – 20 gtes Cosgard

That’s all.

sinon, l'olivem 1000, c'est vrai que c'est vraiment un émulsifiant nickel

P1080890 [1600x1200]

 

Posté par dame_de_lotus à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


crème néroli pour peau sèche

P1030695__R_solution_de_l__cran_

avec la particularité d'avoir fait une crème sans phase aqueuse contenant d'hydrolat mais de l'aloe vera et de la glycérine végétale
Avec :
10 g cire d'abeille
15 g beurre de sal (hydratant et nourrissant)
10 Ml hv noyau abricot (régénérante)
10 g aloe vera (hydratant)
15 g glycérine (humectante, émolliente)
10 gtes he néroli (tonique cutanée, qui améliore la qualité de la peau)
4 vit E
10 EPP

C'est certes une crème riche pour les peaux sèches dont l'avantage majeur reste la concentration de substances efficaces. La texture s'obtient surtout par "touillage" patient. P1030688__R_solution_de_l__cran_ En fait je suis partie de l'huile essentielle de néroli offert par une copine. Pas d'ajout de parfum ici parce que l'HE de néroli a une odeur à tomber puisqu'elle est faite à partir de la fleur d'oranger.

Posté par dame_de_lotus à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Castillan

DS3_9466 [1600x1200]

J’ai hâte quand même. Avec les savons, le plus dur , c’est de devoir attendre (et pas rien : au moins 4 semaines).

Bon, c’est comme ça. J’ai eu envie de faire un Castillan : un savon (saponification à froid) avec 100 % d’huile d’olive (que je me suis ramenée d’Espagne). Alors j’ai lu ici et là que le castillan était plutôt mou (du fait de l’exclusivité de l’huile d’olive) et qu’il ne moussait pas. Bon là, premier essai : il n’est pas mou et il mousse.

Je n’ai pas pris de photo avant la trace mais le savon était vert (genre vert d’avocat) et en séchant il est devenu blanc crème. Là encore j’ai rien compris. Tant pis.

J’ai choisi de faire un castillan parce que je veux en faire un nettoyant visage 100 % huile d’olive vierge (je compte sur l'huile d'olive pour jouer la douceur surtout avec un surgraissage à 10 %) avec huiles essentielles (géranium rosat, citron, orange, lavande, encens, ylang ylang)

375 g huile d’olive

106 g eau

45 g soude

Surgraissage à 10 % (et oui, en plus)

A la trace : 20 gtes de chaque huile essentielle (je sais ça fait beaucoup mais j’avais envie)

P1090165 [1600x1200]

ça c'est la mousse que j'ai eue rien qu'en nettoyant le résidu de savon sur le moule   - J'avais les mains prises : merci Anne pour la photo

Posté par dame_de_lotus à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

crème amincissante aux huiles essentielles

P1020455__R_solution_de_l__cran_1 tsp : cire 1 AZ, cire 2 AZ, alcool cétylique, cire abeille, acide stéarique
40 ml macérat de lierre/noisette
10 : citron (drainant lymphatique et anti-cellulitique), pamplemousse (anti-cellulitique), genevrier (anti-cellulitique), romarin à camphre (anti-cell), lemongrass (anti-c), carotte (peau d'orange), cyprès toujours vert (drainant), bergamote (régénérant cutané), bois de rose (raffermissant), tea tree (tonique circulatoire)
C'est sûr que le rajout de cire d'abeille en plus d'une cire émulsifiante donne un côté lisse à la patouille qui après s'étale de manière plus agréable

Posté par dame_de_lotus à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Crème anti-vergétures

Ma fille m'a demandé une crème anti-vergetures. Bon, à mon avis elle en a pas des masses, mais c'est comme ça, c'est toujours dans la demande à cet âge-là. Bon, j'ai fouillé ici et là pour prendre le maximum d'actifs anti-vergétures et j'ai fait une compil qui donne :no_fissure1m_lange_no_fissure1

Des beurres végétaux réparateurs : karité, sal et kokum.

Des huiles végétales, réparatrices aussi : rose musquée, inca-inchi, argan et amande douce.

ai rajouté de l'acide stéarique

Après, de la vitamine E

Puis de l'eau de rose, et ça émulsionne. Puis : extrait pamplemousse
J'ai mis aussi de l'acide hyaluronique et de la centella asiatica, d'où les petits points.

 

m_lange__no_fissure4

Posté par dame_de_lotus à 16:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juillet 2012

Bougie anti-moustiques

avec des huiles essentielles de Lavande, Citronnelle, Géranium et Eucalyptus citronné dans une base cire de soja et cire d'abeille

P1090028 [1600x1200]

 

Posté par dame_de_lotus à 14:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


liens ailleurs
Newsletter
Les rêves d'Eve : cosmétiques home-made et créations hand-made
cosmétique home-made, créations hand-made en couture, bijoux et accessoires en pâte polymère
 juillet 2012 »
dimlunmarmerjeuvensam
12 3 4 5 6 7
8 9101112 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 3031