01 septembre 2013

savon couleur vanille-patchouli

_PV05061donc un savon maison (saponification à froid). La première vidéo que je fais par rapport à la fabrication d'un savon.

Avec une formule très basique :

300 g d'huile d'olive, 300 g d'huile de coco, 226 g d'eau, 88 g de soude

surgraissage à 8%

colorants pour savons de Aromat'Easy et parfum idem (vanille-patchouli).

Avec un procédé très classique : mettre la soude dans l'eau (et jamais l'inverse) : le mélange va (beaucoup) chauffer, ce qui est normal. Le laisser refroidir jusqu'à une température comprise entre 40 et 50 degrés. Parallèlement, amener les huiles à la même température. Une fois que les deux mélanges sont à la même température, verser doucement le mélange eau+ soude dans les huiles. Mixer jusqu'à l'obtention de la trace (moment où la prépa laisse une trace en tombant du mixer). Eviter toute projection (voir l'équipement sur la vidéo), se munir de vinaigre blanc (annule l'effet de la soude). Une fois la trace obtenue, faire les ajouts (ici parfum et couleurs).

Si on peut démouler et couper le savon le lendemain, il est impératif de respecter un temps de cure de 4 semaines minimum avant de s'en servir.

_PV05064

Posté par dame_de_lotus à 16:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


masque frais concombre-kaolin : slow cosmétique en soin minute

DSC01351_abstract-308Pourquoi le concombre ? parce qu'il est raffraichissant, hydratant, astringeant et qu'il resserre les pores. Pourquoi le kaolin ? parce qu'il s'agit d'une argile qui respecte les peaux sensibles, qui est purifiante et adoucissante.

 

Alors un masque minute, avec un morceau de concombre mixé et du kaolin pour obtenir une pâte dont la consistance permet que ça tienne sur la face...

 

au final, un masque hyper rapide à faire et, effectivement, tout frais

 

 

expérimentation autour d'un baume musculaire home-made

DSC01342_flower-671A partir d'un baume (sans phase aqueuse) musculaire et articulaire genre "retour de gym" (huile de tournesol + cire d'abeille + huiles essentielles de gaultherie, de menthe poivrée, de lavande et de térébenthine) que j'avais fait mais que je ne trouvais pas assez pénétrant et facile d'application, j'ai remis le tout à chauffer avec une cuillère à soupe d'acide stéarique et une d'alcool cétylique puis 200 ml d'eau de source... au final, un baume plus du tout jaune mais blanc de blanc beaucoup plus facile à appliquer même si la texture s'apparente à celle d'un cérat de Gallien.

 


liens ailleurs
Newsletter
Les rêves d'Eve : cosmétiques home-made et créations hand-made
cosmétique home-made, créations hand-made en couture, bijoux et accessoires en pâte polymère
« septembre 2013 »
dimlunmarmerjeuvensam
12345 6 7
89 10 11 12 13 14
15 1617 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30