bonbons effervescents et rafraichissants pour bain de pieds (cosmétique maison)

_PV08930w_abstract-612J'avais déjà essayé de faire de galets effervescents pour bain de pieds mais, bon en gros j'en avais sauvé deux : le reste est partie en vrille. Heureusement, Alexandra a eu la bonne idée de proposer une vidéo de bombes de bain : ce que j'ai suivi pas à pas ici sauf que j'ai quadruplé les proportions parce que je voulais en donner à une copine. La vidéo d'Alexandra sur le sujet est . Donc : 100 g de bicarbonate de soude, 50 g de Maïzena et d'acide citrique et, pour être raccord avec ma gamme "happy feet" : 25 gtes d'huile essentielle de menthe poivrée et idem de lavande fine. L'important reste malgré tout la manip : cf la vidéo.

_PV08936w

_PV08929w

 


blue mantra swirl soap (saponification à froid)

savonRw2ça n'a pas l'air mais c'est un savon (avant la coupe toutefois), avec un pigment qui m'a fait des frayeurs au départ et, c'est le cas de le dire, est passé par toutes les couleurs : dupe de "plumage" de Mac (un sarcelle bien foncé) jusqu'au bleu ciel après la cure. Résultat, aujourd'hui quand on s'est sert il est plutôt indigo. De quoi en perdre son latin. Sinon, je me suis pas trop foulée par rapport à la compo parce que c'est un peut toujours pareil avec mon tandme coco-olive (200 g d'huile de coco, 450 g d'huile d'olive, 209,80 g d'eau et 89,90 g de soude et un surgraissage à 8 %). Si j'aime ce tandem c'est aussi par rapport à son rapport douceur/mousse  : à la fois mousse bien et à la fois l'est très doux.

castillan au lait (saponification à froid)

_PV08089wLe castillan, avec le savon d’Alep, fait partie des savons que j’aime le plus : c’est peut-être du fait de mes origines… (espagnoles par mon père) mais aussi du fait de sa simplicité et de sa douceur. Le castillan est surtout un ami de la peau. J’en avais déjà fait un qui était très blanc. Celui-là était plutôt jaune quand je l’ai fait et progressivement il a beaucoup foncé, contrairement à la couleur qu’il avait sur la photo. Peut importe pour ce qui concerne la couleur puisqu’au final c’est un savon extrêmement doux. J’en ai donné à une copine qui l’a adopté pour se nettoyer le visage ! Comparé au castillan sans lait, c’est vrai que celui-là est beaucoup onctueux sur la peau. Avec une compo minimaliste : 630 g d’huile d’olive, 185,2 g de lait et 79,4 g de soude. Surgraissage à 7%. J’ai séparé le lait en deux parties dont une que j’ai fait congeler la veille pour éviter les problèmes  (cf la vidéo).

Les deux postes liés à mon premier castillan sont ici et là.

_PV08078w

_PV08080w

_PV08083w

 

savon qui n'a pas look, mon coeur (saponification à froid)

_PV08055 [1600x1200]Au départ, je n'étais pas du tout partie pour ce décor mais je me suis retrouvée avec une pâte qui a tracé plus vite que son ombre, donc j'ai improvisé au niveau du look, avec plus ou moins de bonheur pour obtenir un savon très free-style. Heureusement qu'il est hyper doux à l'usage, ça compense un peu ;-).  Au niveau de la compo, on n'a pas grand chose, juste le minimum mais c'est un tandem (coco+olive) qui me convient bien. Donc : 290 g d'huile de coco, 400 g d'huile d'olive, 231 g d'eau et 98 g de soude. Surgraissage à 8 %.

_PV08048 [1600x1200]

DSC02149 [1600x1200]

DSC02150 [1600x1200]

Posté par dame_de_lotus à 04:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


liens ailleurs
Newsletter
Les rêves d'Eve : cosmétiques home-made et créations hand-made
cosmétique home-made, créations hand-made en couture, bijoux et accessoires en pâte polymère
« juillet 2014 »
dimlunmarmerjeuvensam
  1 2 3 4 5
6 78910 1112
13 14 15 16 17 1819
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31