Baume raffermissant et réparateur au Sang de Dragon (cou, visage et corps) -test Fée Aroma-Zone

_PV09334wJ'étais partie sur une crème pour le cou... parce que j'en ai jamais eue et je voulais exploiter l'aspect "raffermissant" du Sang du Dragon : le cou est une partie du corps souvent délaissée alors que c'est aussi une de celles où les rides et le relâchement cutané est le plus important. Mais, en cours de route je me suis dit qu'il serait dommage de limiter l'application qu'au cou alors c'est devenu un produit "pour tout" que j'ai mis dans un gros pot, ce que je ne regrette pas tellement je m'en tartine.

_PV08835 [1600x1200]

C'est la dernière prépa que je fais avec l'Extrait de Sang du Dragon du fait que tout simplement... j'ai fini le flacon. Pour rappel, l'Extrait de Sang du Dragon a des propriétés anti-oxydantes et protectrices, cicatrisantes, réparatrices, régénérante et anti-âge et raffermissantes.

L'idée d'un "baume" est due au fait que  : 1) j'adore les textures "baume", 2) ce type de textures permet l'application par massage ce qui reste bénéfique pour la peau. J'ai obtenu une prépa toutefois assez légère (à mon grand étonnement, vu ce que j'y ai mis !), qui pénètre facilement et donc pas grasse. _PV09340BwQue ce soit pour son intérêt réparateur où là raffermissant, l'ajout du Sang du dragon apporte beaucoup de réconfort à la peau et évite tout assèchement et tiraillement.

Donc, la prépa (pour 100 g donc correspondance avec pourcentages idem)

Phase 1 : Hydrolat de Bambou (peaux relâchées) : 50 g

Phase 2 : Huile de bourrache (22,5 g), huile de germe de blé (10 g), olivem 1000 (6 g), olive protection (5 g)

Phase 3 : Extrait de Sang du Dragon (3,5 g), Kiosmétine (raffermissant, 2 g), Elastine booster (ferlmeté de la peau, 0,5 g), 20 gtes huile essentielle de bois de rose, 30 gtes de Cosgard


collier hand-made en perles tissées

_PV09656wJe ne peux pas dire que ça a été facile....ni difficile. Par contre, c'est un jeu de patience qui je pense peut équivaloire à plusieurs heures de yoga ;-). En fait le tout est de passer et repasser le fil de soie puisque le collier est tissé en entier. J'étais partie sur l'idée d'associer les éléments avec des apprêts. Walou. A chaque fois j'avais le fil de soie qui glissait dans le minuscule espace que je laissais maencontreusement dans l'anneau. J'en ai eu marre, j'ai tout fait à la mano. J'étais partie aussi avec le grand désir de réaliser un modèle s'approchant du livre de Marie GERAUD, Perles tissées, 50 bijoux à composer, Les Editions de Saxe . Mais je n'avais pas du tout les perles qu'il fallait au niveau des tailles, d'où que j'ai encore improvisé. Autant dire que quand j'ai commencé à avancer je ne savais pas où j'allais mais bon, ça fait quand même un collier hand-made pour le coup "pièce unique" comme on dit puisque pas de modèle car _PV09666BWau pif ! J'avais déjà tenté une paire de boucles d'oreilles (post sur mon blog fimo) que je me suis faites assez illico presto raflées par ma fille et j'avoue que la chose m'avait mise en suspens car j'étais plutôt insatisfaite. Néanmoins comme je suis du genre qui ne lache pas facilement, j'ai remis ça. Le fil de soie est très étonnant comme outil : la chose est d'une finesse incroyable (et l'aiguille qui va avec aussi) par contre hyper solide (ce qui tombe bien parce qu'il n'y a aucun noeud) et ce n'est pas la peine d'avoir l'ombre de l'idée de le casser à la main ou de même de le couper avec les dents. Il y a des moments où on devient plus facilement humble que d'autres...

Détails :

_PV09759 [1600x1200]

_PV09756w

 

Posté par dame_de_lotus à 01:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

liens ailleurs
Newsletter
Les rêves d'Eve : cosmétiques home-made et créations hand-made
cosmétique home-made, créations hand-made en couture, bijoux et accessoires en pâte polymère
« juillet 2014 »
dimlunmarmerjeuvensam
  1 2 3 4 5
6 78910 1112
13 14 15 16 17 1819
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31