16 juillet 2015

crème démaquillante douceur (cosmétique home-made)

DSC02692_flower-918

Bon, un truc que j'adore même si je reconnais que pour les peaux mixtes et grasses, l'aspect crème dans un démaquillant n'est pas toujours recherché. Perso, j'ai la peau sèche, alors : on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même. Un produit au final que j'ai a-d-o-r-é et qui s'est fini trop vite ... avec pour la phase huileuse : 30 g d'huile de soja bio, 30 g de dicaprilyl carbonate, 16 g de cire 3 de chez Aroma-Zone, 4 g d'alcool cétylique. Pour la phase aqueuse : 200 g d'eau de source et 30 g de glycérine. J'ai fini par 50 gtes de Cosgard (et oui, on a une grosse phase aqueuse) et 30 gtes d'huile essentielle de mandarine dont j'adore trop l'odeur :-)

 


01 décembre 2014

Huile de pracaxi (test Fée Aroma-Zone)

 

_PV01373 [1600x1200]Dans le cadre des tests Fée Aroma-zone, j’ai testé l’huile de Pracaxi.  Elle vient d’Amazonie. D’abord utilisée pour le soin du cheveu notamment frisé(effet conditionneur et apportant de la brillance). Elle est présentée par Aroma-Zone comme une alternative naturelle au BTMS. Elle peut également être utilisée pour les soins de la peau qu’elle régénère et assouplit mais également combattre les cicatrices et les vergetures et traiter les peaux abîmées. Du point de vue de sa composition, elle est très riche en vitamine E et en phytostérols.

J’ai eu la chance, bien que je pense qu’il s’agisse d’une erreur, de recevoir deux flacons de 30 ml chacune. D’où : 4 prépas. J’en ai fait deux pour les cheveux et deux pour la peau.

En première impression, il s’agit d’abord d’une huile « trouble » et non limpide (on le voit sur les vidéos) qui a une légère odeur de noisette mais surtout qui a une très bonne pénétration. Elle est assez bluffante à ce niveau.

Je n’ai pu filmé que 3 prépas sur les 4, une (crème pour les mains) ne sera que sur le blog.

Donc commençons…

 

_PV01372 [1600x1200]

Sérum capillaire sans rinçage à l’huile de pracaxi (tube de 50 g) :

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

15 g

30 %

Conditioner emulsifier

2 g

4  %

Olivem 1000

2.5 g

5 %

Alcool cétylique

2.5 g

5 %

Phase II :

 

 

Eau

30 g

60 %

Acide lactique

1 g

2 %

Une pointe de couteau de biotine

 

 

Ajouts :

 

 

Phytokératine (MaCosmetoPerso)

2 g

4 %

Kératin Protect (Aroma-Zone)

1.5 g

3 %

Aloe vera

3 g

6 %

cosgard

0.5 g

1 %

Faire chauffer ensemble les ingrédients de la phase I et ceux de la phase II. Verser II dans I, émulsionner. Faire les ajouts une fois l’émulsion prise et galérer pour la mise en tube J. J’ai oublié d’écrire  que j’avais mis un parfum « La fée muguet », d’Aromazone…. A l’utilisation, mes cheveux (très pénibles : très fins et frisés, une horreur au quotidien quand même) préfèrent l’usage après le shampoing : ça gaine le cheveux sans l’alourdir mais surtout, ça aide au démélage une fois le cheveux séché : en gros, ça veut dire que les cheveux frisent/crêpent moins (ce qui à la saison est leur sport préféré).DSC02658 [1600x1200]

DSC02664 [1600x1200]

Baume déméllant à l’huile de pracaxi (pot de 200 g)… Bah oui, pour compléter le sérum.

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

20 g

10 %

Beurre de karité

15 g

8 %

Conditioner emulsifier

10 g

 5 %

Olivem 100

9 g

4.5 %

Alcool cétylique

3 g

1.5 %

Phase II :

 

 

Eau

134 g

67 %

Acide lactique

5 g

2.5 %

Inuline (Aroma-Zone)

4  g

2 %

conservateur

 

 

Cosgard

40 gtes

 

 

Donc, toujours pareil, les deux phases à faire fondre au bain-marie. Verser la II dans la I, émulsionner. Ajouter le cosgard à la fin et mettre le tout dans un pot . Bon, à l’usage… j’aurais pensé avoir un produit plus « consistant » mais il a été au final assez « fluide» (toute proportion gardée cependant) mais pour ce qui concerne la fonction : nickel. Il démele très bien les cheveux, les laisse souples et hyper doux. Bon, à l’heure où j’écris j’ai déjà fini le pot il y a plusieurs jours

 

DSC02655 [1600x1200]J’ai ensuite fait un « baume contour des yeux  à l’huile de pracaxi». Perso, j’adore les texturesbaumes, surtout en automne/hiver, pour tout y compris le contour des yeux. J’ai voulu exploiter les propriétés régénérantes de l’huile de pracaxi. Comme actif, j’ai choisi l’acide hyaluronique et l’extrait de bourgeon de hêtre (lissant et anti-ride) de chez Aroma-Zone. Donc pour 50 g de prépa et un truc un très costaud quand même.

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

10 g

20 %

Beurre de mangue

5 g

10 %

Cire n°3 de Aroma-Zone

4 g

8 %

Phase II :

 

 

eau

26.85 g

53.7 %

Ajouts :

 

 

Acide hyaluronique

0.25 g

0.5 %

Extrait de bourgeon de hêtre

1 g

2 %

Aloe vera

2.5 g

5 %

Conservateur :

 

 

cosgard

15 gtes

 

Phases I et II au bain marie et hop, Phase II dans I et émulsionner. J’ai fait les ajouts à la fin (on pourrait mettre l’acide hyaluronique dans l’eau une fois chauffée mais j’ai l’habitude comme ça). Tourner après chaque ajouts, of course J

Bon, ce que j’en pense : cette prépa est très bizarre au final parce qu’à  la fois épaisse (et là, c’est moi qui me suis plantée quant aux proportions) mais une fois « chauffée » par l’application, le produit n’est pas du tout gras alors qu’il est quasi solide au départ… chercher l’erreur. Je pense toutefois que l’aspect non  gras est dû majoritairement à l’huile de pracaxi qui, bien qu’épaisse, n’est pas grasse… et sent toujours aussi bon la noisette.

 

Et pour finir, une « crème réparatrice pour les mains à l’huile de pracaxi ».  J’y ai pensé après avoir fait le baume que j’ai trouvé plutôt pénétrant : d’où l’idée de faire une crème main à la fois régénérante et non grasse, ce qui reste mieux pour la journée (quoique le concept d_PV11663we crème mains grasse pour le soir me déplaît aussi…), d’autant que les mains constituent une partie du corps globalement exposée.  Je l’ai faite avec mes 10 g restants….histoire d’aller jusqu’au bout J et deux huiles essentielles dont l’encens qui est tonifie.

Donc, pour  un tube de 30 g :

Phase I

 

 

Huile de pracaxi

10 g

24.6 %

Cire n°3 Aroma-Zone

3.25 g

8 %

Phase II

 

 

Eau de tilleul

26.5 g

65.2 %

Ajouts :

 

 

HE encens oliban

3 gtes

 

HE lavande fine

3 gtes

 

Conservateur : Cosgard

10 gtes

 

 Encore une émulsion eau dans l'huile... : phase I et II au bain-marie, mettre la phase II dans I, émulsionner. On obtient une prépa légère et souple. Ajouter les huiles essentielles et le conservateur en on obtient une jolie crème pour les mains ;-)

Ce que j’en pense : j’adore cette crème vraiment très fine, qui adoucit mais ne graisse pas. Je l’ai toujours dans mon sac en partant au boulot. L’odeur est légère.  J’ai galéré pour la mise en tube mais je ne regrette pas du fait que ce soit quand même très pratique à utiliser et transporter.

30 novembre 2014

Christmas cake soap (christmas soap 2014)

_PV11950w

Donc un savon que j'ai fait avec tout mon amour ... mais pour lequel j'ai effacé le post alors que j'avais déjà réécrit les ingrédients.... Les boules. Reprenons... Suis un peu dégouttée quand même. Je suis partie de l'idée d'un christmas cake anglais qu'on a mangé très rapidement ..._PV11955 [1600x1200]

La veille j'ai préparé mes coeurs qui devaient être rouges mais qui sont devenus roses en séchant, ce qui est ballot tout plein : 80 g d'huile de coco, 80 g d'huile de pépins de raisin, 60 g d'eau et 23 g de soude (surgraissage à 8 %). Pour la déco, j'ai aussi récupéré des cubes de savons que j'avais faits avant (mais non utilisés) pour faire style tu mets des fruits confits, christmas cake oblige :-).

Pour la pâte de base du savon : 400 g d'huile de coco, 250 g d'huile de maïs, 250 g d'huile de tournesol. Solution de sou_PV11958 [1600x1200]de à 28 % avec un surgraissage à 8 % : 129 g de soude et 334 g d'eau de source.

Une fois la trace obtenue, j'ai fait trop parts : une dans laquelle j'ai mis du chocolat en poudre (sans sucre, celui qu'on se fait l'hiver pour se réchauffer au coin du feu avec un chat qui ronronne pas loin), une avec de la cannelle (celle qu'on met dans les gâteaux et tartes aux pommes et compagnie) et la troisième, j'ai rien changé à part la couleur puisque j'ai mis du colorant blanc de chez Aromat'easy (et qui m'a plutôt déçue je dois dire : complètement déphasé et qui ne lave pas plus blanc que blanc..., genre comme si on n'a rien mis alors que...). J'ai oublié de dire que j'avais parfumé (mais pas assez) avec un parfum Aromat'Easy (magie de Noël, je crois). Une fois le savon moulé, j'ai rajouté mes coeurs et aussi de la badiane parce que c'est joli et que ça sent bon ;-)

_PV11940w

 

 

11 août 2014

rainbow soap (saponification à froid)

_PV09509 [1600x1200]Evidemment je n'ai pas eu la patience d'attendre une commande de colorants de chez Aromat'Easy, alors j'ai utilisé ce que j'avais sous la main : pigments poudre et micas. Vues mes relations avec les pigments dans les savons, j'aurais dû attendre mais on ne se refait pas. Le savon en lui-même est hyper doux à l'utilisation avec une mousse généreuse. Je me suis fait un flip au départ parce que j'avais mélangé les pigments dans de la glycérine et au démoulage j'ai trouvé que le savon "suitait". Heureusement, au séchage, ce n'a plus été le cas  : comme quoi faut toujours attendre avant de tout balancer et de ce dire que ça va pas le faire.

Niveau compo, j'ai mis que des bonnes choses, comestibles en plus : 200 g d'huile d'amande douce, 250 g d'huile de coco et 200 g d'huile de riz.

Eau  : 216,5 et soude : 92,8, un surgraissage à 8% (tu m'étonnes qu'il est doux...). J'ai obtenu une trace assez rapidement : plus rapide que ce que je voulais. Je pense que c'est peut-être l'huile de riz (que j'ai envie d'utiliser en test seule pour voir) parce que j'ai fait un "tout amande" qui a mis un siècle à tracer.  J'ai tenté un parfumage à l'huile essentielle d'Ylang ylang et je le regrette pas car pour l'instant sous la douche ça le sent encore.

 

je ne résiste pas à mettre une vidéeo d'Emilie Simon, "Rainbow" justement.......

et puis comme c'est fête..., le making of du clip qui montre qu'Emilie aime bien aussi le DIY et home made.....:-)

 

26 juillet 2014

DIY : démaquillage home-made façon layering

_PV09629wUn trio (même si 4 contenants puisqu'il y en a deux idem) pour un démaquillage façon layering qui fait une peau bien nette, mais douce et lisse en prime. Le "doux nettoyant moussant" est néanmoins limite un plantage : doux, oui, nettoyant, oui aussi, moussant, pas du tout même avec une base lavante à 50 % du produit total ! Autre chose : je l'aurais préféré moins liquide même si ce n'est pas rédibitoire quant au produit en lui-même. Je m'en sers le matin pour me réveiller et le soir, une fois avoir utiliser les deux autres avant. Les deux autres. D'abord le démaquillant...pour lequel j'ai bidouillé en le faisant du fait que j'ai rajouté de l'émulsifiant en cours de route, ce que je ne regrette absolument puisque la texture est exactement ce que je voulais. Pour l'efficacité, ce type de formule est top : j'ai piqué l'idée de mettre une petite quantité de tensio-actif dans l'émulsion à Aroma-Zone : résultat, un démaquillant qui démaquille à fond sans décaper, le reste de la formule étant par ailleurs hyper douce et respectueuse de la peau. Pour le beurre démaquillant, ça fait un peut la quatrième voire la cinquième fois que je m'y colle : là, j'ai radicalement pris un minimum d'ingrédients pour garder l'esprit "beurre" (si,si, l'esprit beurre ça existe !) mais l'efficacité reste là aussi : ce qui démaquille, c'est "le gras" (oui, je sais c'est très vilain de dire les choses comme ça), le fait d'ajouter un tensio-actif permet de bien enlever le makeup mais aussi de pouvoir rincer à l'eau, ce qui élimine l'effet "gras".

En détail, les trois choses... dont 2 "cosméto express" (recettes rapides avec peu d'ingrédients)

_PV09612w

Le Doux Nettoyant "moussant" (mon oeil...), pour 100 g donc pourcentages idem : 50 g de base lavante Aroma-Zone, 20 g de base consistante Aroma-Zone, 25  d'huile de coco bio, 5 g d'olivem 100. Parfum : fleur de cérisier japonais de  chez La Folie des Senteurs.

 

_PV09625w

 

Le démaquillant amande : 14  g de dicaprylyl carbonate (pour booster le pouvoir démaquillant du produit, 20 g de base lavante Aroma-Zone, 14 g d'huile d'amande douce, Emulsan 16 g, 138 g eau de source, 40 gtes de Cosgard, 25 gtes, Parfum Fleur de Cerisier Japonais de chez La Folie des Senteurs.

 

Le beurre démaquillant express : 15 g de base lavante Aroma-Zone, 10 g de base consistante, 10 g de beurre de Karité (qui sent très bon de chez Dans Ma Nature) et 20 g d'huile de coco bio. Sans parfum (mais sent trop bon quand même).

_PV09621wjpg

 

en images qui  bougent :

 


19 juillet 2014

bilan test Fée Aroma-Zone : Extrait de Sang du Dragon et Keratin'Protect

_PV09752wBon, donc bilan de ce que j'ai fabriqué avec les deux ingrédients que j'avais choisis pour le test Fée Aroma-Zone... et je me suis bien amusée quand même si la vidéo est un peu sérieuse, je trouve...

J'ai fait 8 prépas (une oubliée sur la photo !)...

La liste des listes des prépas dont il est question dans cette vidéo :

Pour ce qui concerne l'Extrait de Sang du Dragon (il manque un produit sur la photo mais aussi dans la vidéo : je l'ai oublié, c'était ma crème pour les pieds, ce qui est bien dommage parce que j'adore cette prépa, dont j'ai toutefois parlée dans ma routine pieds)

- l'Elixir de la Khaleessi

- l'Onguent de Daenerys

- crème pour les pieds rafraichissante et réparatrice

- gel réparateur apaisant après-soleil

- baume raffermissant et réparateur : cou, visage et corps

Pour ce qui concerne le Keratin'Protect :

- brume protectrice pour les cheveux

- shampooing thermo-protecteur

- masque capillaire  thermo-protecteur

18 juillet 2014

Baume raffermissant et réparateur au Sang de Dragon (cou, visage et corps) -test Fée Aroma-Zone

_PV09334wJ'étais partie sur une crème pour le cou... parce que j'en ai jamais eue et je voulais exploiter l'aspect "raffermissant" du Sang du Dragon : le cou est une partie du corps souvent délaissée alors que c'est aussi une de celles où les rides et le relâchement cutané est le plus important. Mais, en cours de route je me suis dit qu'il serait dommage de limiter l'application qu'au cou alors c'est devenu un produit "pour tout" que j'ai mis dans un gros pot, ce que je ne regrette pas tellement je m'en tartine.

_PV08835 [1600x1200]

C'est la dernière prépa que je fais avec l'Extrait de Sang du Dragon du fait que tout simplement... j'ai fini le flacon. Pour rappel, l'Extrait de Sang du Dragon a des propriétés anti-oxydantes et protectrices, cicatrisantes, réparatrices, régénérante et anti-âge et raffermissantes.

L'idée d'un "baume" est due au fait que  : 1) j'adore les textures "baume", 2) ce type de textures permet l'application par massage ce qui reste bénéfique pour la peau. J'ai obtenu une prépa toutefois assez légère (à mon grand étonnement, vu ce que j'y ai mis !), qui pénètre facilement et donc pas grasse. _PV09340BwQue ce soit pour son intérêt réparateur où là raffermissant, l'ajout du Sang du dragon apporte beaucoup de réconfort à la peau et évite tout assèchement et tiraillement.

Donc, la prépa (pour 100 g donc correspondance avec pourcentages idem)

Phase 1 : Hydrolat de Bambou (peaux relâchées) : 50 g

Phase 2 : Huile de bourrache (22,5 g), huile de germe de blé (10 g), olivem 1000 (6 g), olive protection (5 g)

Phase 3 : Extrait de Sang du Dragon (3,5 g), Kiosmétine (raffermissant, 2 g), Elastine booster (ferlmeté de la peau, 0,5 g), 20 gtes huile essentielle de bois de rose, 30 gtes de Cosgard

12 juillet 2014

gel réparateur et apaisant après soleil - test Fée Aroma-Zone "Sang du dragon"

_PV09331wNouveau produit dans le cadre du test Fée Aroma-Zone avec le Sang du Dragon. Là, exploité dans un produit réparateur après soleil auquel j'ai ajouté de l'apaisement grâce à la calamine et l'huile essentielle de lavande fine.. Il s'agit cependant un actif qui a plus d'un tour dans son sac puisqu'il est anti-oxydant, protecteur, cicatrisant, réparateur cutané, régénérant dermique et raffermissant, donc globalement anti-âge. J'ai mis un dosage maximal pour plus d'efficacité. J'ai choisi une texture gel, donc encore une grosse base d'aloe vera (mon ingrédient de l'année, je pense ;-)) à laquelle j'ai rajouté de l'huile de rose musquée pour son effet bénéfique après soleil. Comme d'habitude je suis partie de l'aloe vera est j'ai rajouté le reste des ingrédients les uns après les autres en tournant.

_PV08835 [1600x1200]

Donc :

  • aloe vea (78 %) : 39 g
  • rose musquée (15 %) : 7,5 g
  • extrait de Sang de Dragon (4%) : 2 g
  • calamine (3%) ; 1,5 g
  • huile essentielle de lavande fine (bio, La Drôme) : 20 gtes

Au final, on obtient un produit très frais à l'application, très doux aussi et facile à étaler du fait de l'huile de rose musquée, ce qui ne gâche rien, qui apaise "quand ça chauffe". L'effet à long terme je ne peux le dire parce que je m'expose très peu au soleil même si parfois je me fais avoir (j'ai déjà réussi à avoir une uvéite en restant en ville !) mais j'ai surtout fait cette prépa pour mon entourage, qui bien que je rabache beaucoup par rapport au soleil, n'écoute pas toujours mes conseils...

11 juillet 2014

test Fée Aroma-Zone "Kératin'Protect": Shampooing et masque capillaire thermo-protecteurs

_PV08836 [1600x1200]Nouveaux essais avec le Kératin'Protect cette fois-ci en mettant l'accent sur l'aspect protecteur et donc préparation au séchage (que ce soit avec un sèche-cheveu, des plaques ou un fer).  Kératin'Protect est un actif spécial cheveux, à base d'algue, qui a des vertus hydratates, protectrice par rapport à la chaleur, restructurantes par rapport aux cheveux, qui leurs redonne de la brillance et leur apporte un toucher doux et soyeux.

J'ai fait un shampooing liquide et un masque après-shampooing. J'ai fait exprès de mettre un dosage maximal (5%) et de réduire les autres actifs de manière à évaluer l'utilisation de l'ingrédient.

_PV09328wPour ce qui concerne le shampooing, c'est très simple, pour 100 ml, donc idem en pourcentages : 65 gr de base shampooing Aroma-Zone, 20 g de base consistante, 5 g (dosage à 5 % : maximum) de Keratin'Protect, 9 g de lauryl sarcocinate et 1 g de "Fée Muguet" (senteur). J'ai dilué le Kératin'Protect dans la base consistante avant d'incorporer le tout dans la base shampooing. Pendant longtemps le shampooing va être plutôt trouble mais va devenir translucide en "reposant".

DSC02265 [1600x1200]_abstract-296

Pour ce qui concerne le masque capillaire, pour 150 g de produit :

  • eau (55,5 %) : 83,25 g
  • BTMS (10 %) : 15 g
  • Conditioner emulsifier (5%) : 7,50 g
  • huile végétale de camélia (20 %) :
  • acide lactique (2,5 %) : 3,75 g
  • Kératin'Protect (5 %) : 7,50 g
  • Conservateur/Cosgard (1%) : 1,5 g
  • Parfum Fée Muguet (pour le coordonner au shampooing) (1%) : 1,5g

Pour ce qui concerne le shampooing, on a un produit final plutôt épais, tout en étant liquide et transparent, mais ça je pense que c'est dû à la base consistante, ça fait un produit très doux qui mousse bien et lavec bien les cheveux. Le rinçage est un peu laborieux mais j'ai des cheveux épouvatables : secs et frisés... youpi. Je ne regrette pas de mettre le masque derrière (sinon je n'arrive pas à démêler mais ça, ça dépend vraiment de mes cheveux que d'aucun nomment parfois "tignasse", ce que je trouve très laid comme mot....) parce que là c'est bingo : le cheveu est gaîné sans aucun effet gras, on perçoit l'aspect hydratant et, effectivement, une grande douceur au toucher. Ils sont également plus souples, ce qui reste assez rare pour mes cheveux qui refrisent comme pas permis à la moindre occasion.  La chose qui me plait cependant le plus est l'effet dans la durée : jusqu'au prochain shampooing, les cheveux sont hydratés, ce qui n'arrive pas avec tous les produits. Même avec ce que je leurs donne et la façon dont je les bichonne, d'habitude mes cheveux redeviennent secs avant le prochain shampooing.

les prépas en vidéo :

08 juillet 2014

blue mantra swirl soap (saponification à froid)

savonRw2ça n'a pas l'air mais c'est un savon (avant la coupe toutefois), avec un pigment qui m'a fait des frayeurs au départ et, c'est le cas de le dire, est passé par toutes les couleurs : dupe de "plumage" de Mac (un sarcelle bien foncé) jusqu'au bleu ciel après la cure. Résultat, aujourd'hui quand on s'est sert il est plutôt indigo. De quoi en perdre son latin. Sinon, je me suis pas trop foulée par rapport à la compo parce que c'est un peut toujours pareil avec mon tandme coco-olive (200 g d'huile de coco, 450 g d'huile d'olive, 209,80 g d'eau et 89,90 g de soude et un surgraissage à 8 %). Si j'aime ce tandem c'est aussi par rapport à son rapport douceur/mousse  : à la fois mousse bien et à la fois l'est très doux.


liens ailleurs
Newsletter
Les rêves d'Eve : cosmétiques home-made et créations hand-made
cosmétique home-made, créations hand-made en couture, bijoux et accessoires en pâte polymère
« juin 2017 
dimlunmarmerjeuvensam
    1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30