make-up home-made

_PV12483w_abstract-505

Voilà donc une petite série de prépas que j'ai faite autour du make-up. Bon, il y a un peu de tout... notamment des produits pour le teint et les yeux. On commence avec le teint et un poudre libre et un enlumineur que j'ai voulu très bright... Ca a été l'occasion pour moi d'utiliser pour la première fois la "base poudre de maquillage" d'Aroma-Zone qui , je l'avoue, m'a un peu déçue du fait que je pensais qu'on pouvait la compacter sans ajouts, ce que je n'ai pas réussi à faire. Par rapport à la prépa de l'enlumineur, je l'ai redéfait pour y ajouter du caprylis, le laisser en presse pendant plusieurs jours et maintenant, c'est bon c'est compact...

La prépa pour la poudre : c'est que des poudres, sauf pour le parfum puisque j'ai mis quelques gtes de la fragrance Baby doll. Sinon, pour la base : 10 g de base de poudre de maquillage Aromazone, 3 g d'oxyde de zinc, 3 g de microsphère de silice, et après les couleurs  et c'est suivant sa carnation. Pour ce qui me concerne, j'ai pris la base de teint rosée et un peu celle abricot (le tout chez Aromazone). J'ai rajouté, pour l'aspect "réflecteur" un peu de "poudre de lumière" (c'est du mica en fait). Bon, ce que j'ai à dire sur cette poudre au final : j'aime bien la texture parce qu'elle est légère et je trouve assez couvrante (toute proportion gardée puisque je n'aime pas trop le teint "trop fait" et je me maquille en général "léger"), à ce niveau ça va. Là où c'est moins évident est que je pense que je n'ai pas assez écrasé les pigments et de fait, ils continuent à se développer quand je me sers du produit. Qu'est ça veut dire : que la poudre est très claire dans le boitier et dès que je tourne avec le pinceau pour l'appliquer devient de plus en plus foncée. Donc à l'usage si je veux garder quelque chose de clair, il faut juste que j'effleure avec le pinceau  et sur les côtés, j'insiste davantage et ça fait comme si j'avais légèrement du bronzer. Euh, genre produit deux en un (bon j'aurais préféré qu'un) sans l'avoir fait exprès. La prochaine fois, je jouerai davantage avec le pilon. Sinon, j'ai fait une vidéo bilan où je montre la chose en action : la poudre claire qui devient plus foncée. C 'est ici.

La prépa pour l'enlumineur : je me suis pas foulée car j'ai pris la même base et j'ai rajouté des choses qui brillent : un peu plus de Poudre de lumière, un peu de pigment Beige Nude , qu'il est trop beau, de chez Aroma-Zone et un pigment de chez TKB, "travel to Venus" qui l'a l'air blanc mais en vérité l'est pas tant que ça puisqu'il a des reflets rosés et j'ai pressé comme une malade mais ça n'a pas suffit la première fois, donc j'ai recommencé en ajoutant avant du Caprylis. Et toc.

 

_PV12818w

Sur ma lancée, j'ai fait un embelisseur pour le teint "abricot" : avec,

- phase huileuse : 6 g d'émulsan, 15 g d'huile de noyau d'abricot bio,

- phase aqueuse : 31 g d'eau florale de tilleul bio,

- ajouts : de la poudre "abricot" de chez Aroma-Zone, le dosage dépend de ce que l'on préfère comme intensité (person j'ai la peau claire donc la main moins lourde), 7 gtes d'huile essentielle de géranium rosat, et 15 gtes de conservateur Cosgard.

Mon objectif était ici de ne pas faire un produit hyper couvrant mais qui donne un "fond" légèrement coloré, il n'y a pas eu d'opacité, mais aussi de jouer sur la compo avec des ingrédients qui améliorent le teint en tant que tel.

Mais également un anti-cernes que je trouve un peu trop clair en ce moment, mais bon, j'avais déjà fait la même chose et c'était beaucoup trop foncé.... essaie encore.

_PV12798w

 


La prépa a toutefois le mérite d'être hyper simple : 2 g d'oxyde de zinc, 1 g de sérécite, 1 g de microsphère de silice, 1 g de "base de teint rosée" de chez Aromazone, et 2,5 g de "base stick melt & pour" toujours chez Aromazone.

Pour les yeux, je me suis lâchée sur la palette de fards à paupières proposée par Aromazone dont je trouve les pans vraiment très (trop) petits et j'ai eu le même problème par rapport au compactage : ça n'a pas tenu. Première fois que ça m'arrive par rapport à la fabrication de fards à paupières !!!! san_PV12493ws compter que je trouve le boîtier hyper salissant :-(. Tant pis, j'ai au moins eu le plaisir d'utiliser les micas  que j'avais récemment commandés sur le site. Bon, au niveau des couleurs, c'est des nudes, mais ça, on se refait pas... Pour la base, j'ai repris quasiment les mêmes poudres et j'ai joué avec les couleurs : l'important est juste de ne pas presser les pigments sans rien parce que ça ne tiendra pas comme fards à paupières (ça sera principalement transparent et ça "creasera" dans les plis). Le paradoxe veut que si on veut un fard pigmenté, il faut surtout une base costaud.

 

Et pour finir, j'ai fait des bases de fards à paupières. On est donc sur un produit "crème" (si on veut que le fard poudre tienne bien, il faut mettre du gras, ce qui dit comme ça n'est pas glam mais correspond à une réalité ... Je suis partie sur une base neutre et j'en ai gardé que j'ai réparti en trois couleurs neutres : orangé, brun moyen et foncé. En fait j'ai récupéré des poudres colorées qui me restaient du pressage de la palette...

_PV12502w

Bon pour la base de la base : 2 g de céra bellina, 8 g de coco silicone que j'ai fait fondre ensemble et une fois fondu, j'ai rajouté 2 g d'oxyde zinc, qui va avoir un rôle d'opacifiant, et 2 g de sérécite. J'en ai pris une grosse partie pour la base "neutre", dont je me sers quasi tous les jours et que j'adore et le reste j'ai réparti, en bidouillant quand même pas mal, pour faire les bases colorées. Autre chose : entre le moment où on fait les bases et celui où on s'en sert le produit se fige et se stabilise. Donc, au départ ça a l'air plutôt liquide mais en fait, ça devient solide, du fait de la présence de la cera bellina.

 

 

Et sinon, pour le fun, toutes les vidéos concernant ces prépas :

POUDRE DE TEINT ET ENLUMINEUR :

EMBELLISSEUR DE TEINT ABRICOT :

ANTI-CERNES :

PALETTE FARDS A PAUPIERES NEUTRES : 

BASES FARDS A PAUPIERES :

et vraiment pour finir/finir, la vidéo que j'ai faite en bilan et où je parle des produits en question : ici

 


Fragrance "Cookie" (test Ma Cosmeto Perso)

_PV12318w

Une grosse claque cette fragrance malgré tout : tant par rapport à son parfum (c'est sucré et chaleureux) que sa tenue dans les préparations. Je me suis quand même amusée à tirer la chose jusqu'à faire un savon en saponification pour voir si elle tenait jusque-là : bah oui (alors que c'est très difficile de parfumer un savon maison). Donc dans le cadre d'un test Ma Cosmeto Perso, j'ai testé "cookie" : "Un parfum très gourmand de chocolat, renforcé de notes de sucre caramélisé, de vanille et de noisettes", selon le site. Elle est sans allergènes, ce qui ne gâche rien. Je trouve en plus qu'il n'en faut pas énormément pour que le produit que l'on fait sente vraiment bien la fragrance. Ce qui est cool : puisque ça veut dire qu'il m'en reste encore :-). Donc, pour l'instant, j'ai fait plusieurs choses : un body butter, une barre de massage et un savon. C'est un type de  fragrance que je préfère pour les soins corps et cheveux mais rien n'empêche rien...

Donc ...

Le body butter (100 g) :

- phase huileuse : 27 g d'huile de soja (parce qu'elle est pénétrDSC02834 - Copieante et bonne pour la sécheresse de la peau), 8 g de cire émulsifiante, 3 g d'acide stéarique,

- phase aqueuse : simplement 60 g d'eau de source,

- ensuite : 30 gtes de Géogard 221 et 40 gtes de Fragrance "Cookie".

Franchement, ce truc est un vrai bonheur à appliquer : à la fois ça fait la peau douce et ça sent... quelque chose de l'enfance quand même, oui, je sais c'est un peu régressif :-)

La barre de massage : C'est encore plus simple parce qu'il n'y a qu'une "phase" : on fait fondre ensemble 20 g de beurre de cacao, 10 g d'acide stéarique, 20 g d'huile de cool. A quoi j'ai rajouté 30 gtes de la fragrance Cookie et plus si affinité :-)

loonapix_1424968848189758535Bon alors, cette barre... elle se passe sur la peau et après on masse pour faire pénétrer. Perso, c'est le genre de prépa que j'adore sur les jambes que j'ai sèches...même en été !!!

Le savon :

Volontairement, je l'ai fait très doux du fait de la présence du beurre de karité et de l'huile d'amande douce et c'est fait bien exprès :-). Donc :w_PV14317

Pour les huiles et beurre : 90 g de beurre de karité, 10 g d'huile de ricin, 70 g d'huile de coco, 30 g d'huile d'amande douce.

Soude : 28,9 g et Eau : 74,3 g, avec un surgraissage à 3 %

A la trace, petit à petit j'ai ajouté la fragrance Cookie.

Bon la pâte à savon était plutôt blanche avant l'incorporation de la fragrance qui lui a donné une couleur caramel....

 

 

 

body butter amincissant (test Ma Cosmeto Perso : macérat de boulot)

_PV12309w

Donc, dans le cadre d'un test Ma Cosmeto Perso, j'avais chosi le macérat de bouleau blanc parce que je l'avais jamais utilisé. L'occasion a donc fait le larron ou la larronne plus exactement.Il est recommandé pour les prépas amincissante et anti-capitons. Il est également raffermissant et revitalisant. D'où l'évidence pour moi de faire une prépa pour le corps et notamment à un beurre corporel. La texture "beurre" (plus épaisse qu'un lait) permet le massage pour la cellulite, les massages c'est bien. Au final, j'ai obtenu certes un produit costaud au niveau de la texture mais qui bizarrement a bien pénétré et n'a pas été "gras" à l'application. Je ne l'ai cependant utlisé que le soir parce que : 1) le matin pas le temps, 2) contient des huiles essentielles d'agrumes, donc sensibilisantes.

La prépa (bon, j'en ai fait un pot énorme de 400 g et toc):

- phase huileuse : 100 g de macérat de bouleau bio, 12 g d'acide stéarique, 32 g de cire émulsifiante,

- phase aqueuse : 248 g d'eau de source,

- ajouts : Huiles essentielles : Pamplemousse (20 gtes), Oranger doux (20 gtes), Patchouli (20 gtes), Lentiste pistachier (15 gtes), Citron vert (20 gtes), Cédre de l'Atlas (10 gtes), Genevrier (10 gtes) - on est à un dosage général de 1,5 % d'huiles essentielles, soit 5 g. Pour le conservateur : géogard 221 : 3 g (dosage à 7,5 %)

_PV12706w

 

 

 

 

 

Micell'air : base micellaire (test Ma Cosmeto Perso)

_PV12315w

Dans le cadre d'un test Ma Cosmeto Perso : Micell'air :Il s'agit d'une base micellaire hydratante composée de tensio-actifs très doux qui permet de fabriquer des soins démaquillants et nettoyants. Ce que dit le site : "Purifiant, nettoyant, démaquillant, hydratant jusqu'à 24 heures, protecteur de la barrière cutanée, Micell'air sera un ingrédient de choix dans la réalisation de vos produits démaquillants rinçables ou non, vos sérums hydratants, lotions, toniques et sprays pour le visage. Micell'air contient le fameux complexe hydratant NMF (Natural Moisturizing Factor), un complexe des composés naturellement présents dans la couche supérieure cutanée (acides aminés, acide lactique, sels…) qui retiennent l'eau et améliorent la capacité d'hydratation. INCI : Aqua (and) Sodium Lactate (and) Sodium PCA (and) Mannitol (and) Lecithin (and) Sodium Cocoyl Glutamate. Liquide opalescent de couleur beige très clair à l'odeur faible, soluble dans l'eau. Dosage : 5%. Le Micell'air s'intègre à temperature ambiante ou maximum 40°C". Alors : j'ai décidé de l'utiliser de deux façons : liquide et solide. C'est un ingrédient qui s'intègre parfaitement bien au reste de la prépa. J'ai trouvé également que cela faisait des produits très frais au final, pas besoin même de rajouter de_PV13117w parfum.C'est très agréable à l'usage. J'ai adoré les deux prépas : l'eau micellaire est très fraiche, nettoie très bien et laisse la peau très confortable. La crème démaquillante, que j'ai utilisé comme un démaquillant classique, était elle aussi très efficace pour nettoyant tout le maquillage, teint et yeux, et laissait (et oui parce que malheureusement je l'ai finie depuis longtemps) un aspect non gras et velouté à la peau. Efficacité et douceur, oui je sais ça fait un peu celle qui se bichone... mais on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même :-)

Alors pour la lotion micellaire : 80 g d'eau florale de tilleul bio, 10 g de Micell'air, 5 g de gel d'aloe vera bio, 5 g d'urée, et 25 gtes de Geogard 221. C'est une prépa hyper simple, il n'y a pas grand chose à faire pour un résultat malgré tout optimal.

 

Pour la crème démaquillante :

- pour la phase huileuse : 60 g d'huile de périlla, 16 g de cire émulsifiante, 4 g d'acide stéariDSC02864 [1600x1200]_abstract-778que

- pour la phase aqueuse : 86 g d'eau de source, 20 g de Micell'air

- à la fin, le conservateur : 2 g de Geogard 221

et on obtient une bonne crème bien généreuse :

 

 

 

 

 

après-shampoing hydratant (test Ma Cosmeto Perso : l'Urée)

_PV12322w

Dans le cadre d'un test "Ma Cosmeto Perso", j'ai testé l'urée (INCI : urea). La chose se présente comme une poudre blanche, comme des petits grains. C'est un ingrédient hydratant bien toléré par la peau et qui pénètre bien. On peut faire varier le dosage : de 5% pour obtenir un produit hydratant jusqu'à 10 % si on veut faire une prépa exfoliante (exfoliant doux toutefois qui favorise le renouvellement cellulaire). C'est un ingrédient qui correspond aux peaux sensibles. Du fait de ses propriétés anti-statiques, j'ai décidé de faire une prépa pour les cheveux. Les miens sont secs et si je concède que l'aspect nutritif est important pour les cheveux secs, depuis que je fais mes prépas moi-même j'ai compris que l'hydratation était un élément fondamental : les cheveux sont souples, légers et "frais".

Donc ma petite tambouille (flacon de 200 g):

- phase huileuse : 10 g de conditioner emulsifier, 16 g de conditionneur végétal, 15 g d'huile de camélia, 25 g d'huile d'abyssinie

- phase aqueuse : 150 g d'eau de source, une fois chauffée, j'y ai rajouté 14 g (7%) d'Urée et 3 g d'acide lactique

- une fois l'émulsion faite, j'ai rajouté le conservateur (1,4 g de _PV12363wGeogard 221) mais aussi 50 gtes de la fragrance "Cookie" de chez Ma Cosmeto Perso, qui a déjà été l'objet d'un test par ailleurs à elle toute seule et qui a représenté une grosse claque pour moi dans l'utilisation des parfums cosmétiques (c'est simplement une tuerie....)

J'ai mis la prépa finale dans un flacon parce que c'était relativement liquide (tout en étant quand même épais) mais surtout j'ai a-d-o-r-é ce truc qui a été un bonheur pour les cheveux tant au niveau de la texture, de l'effet à court et long terme (ça fait quand même un poil doux et soyeux :-) ...), de la rinçabilité et de l'odeur. Mouala.

 


Duo soin visage (sérum et crème) pour le soir à l'huile d'onagre (test Ma Cosmeto Perso)

_PV12319wDans le cadre d'un test Ma Cosmeto Perso : l'huile d'onagre. (INCI: Oenothera biennis). Elle est recommandée pour les peaux sèches et matures, possède des propriétés anti-rides, restructurantes et revitalisantes. Elle combat la déshydratation. Elle est aussi adoucissante et assouplissante pour la peau. Elle peut également traiter l'eczéma atopique. On peut l'utiliser pour les cheveux secs et cassants mais également pour les ongles cassants.

C'est du fait de ses propriétés régénérantes que je l'ai choisie pour un soin de nuit, c'est à dire le moment où la peau peut se reconstruire (elle n'a pas à combattre les agressions extérieures à ce moment-là).  Pour faire pendant à mon tandem pour le jour (ici), j'ai fait un duo sérum/crème... et j'ai utilisé le reste du flacon directement sur la peau tel quel. Perso, ce n'est pas une huile que je trouve grasse à ce niveau (mais j'ai la peau sèche) et je trouve qu'elle pénètre plutôt bien même étant donnée sa richesse.

Pour le sérum : 18 g d'aloe vera, 9 g d'huile d'onagre, 10 gtes d'extrait de sang de dragon, 10 gtes de maca. Tout simplement pour un sérum néanmoins hyper efficace.

Pour la crème : 15 g d'huile d'onagre bio, 30 g d'hydrolat de rose, 4 g de cire émulsifiante, 20 gtes d'extrait de sang du dragon, 20 gtes de maca et 15 gtes de Geogard 221.

  • _PV13106w

 

Duo (sérum et crème) soin visage pour le matin à l'huile de framboise (test Ma Cosmeto Perso)

_PV12314w

Dans  le cadre d'un test Ma Cosmeto Perso : l'huile de pépin de  framboise (INCI : Rubus idaeus (Raspberry) Seed Oil).  L'huile de pépins de framboise possède une proportion très importante d'alpha et gamma tocophérol (vitamine E), vitamine A et oméga-3 et d'acides gras oméga-6. Plus  anti-inflammatoires  que l'avocat ou les huiles de noisette et de germes de blé. Elle peut être utilisée pour  l'eczéma, le psoriasis et autres maladies de la peau. On peut l'incorporer dans les baumes à lèvres, crèmes de protection solaire (elle possède un léger indice anti-UV), baumes de soins de la peau et autres formulations cosmétiques.

Donc pour faire pendant à mon duo du soir (ici), j'ai fait un duo pour le matin...avec :

Pour le sérum : 18 g de gel d'aloe vera bio, 9 g d'huile de pépin de framboise bio, 1 g d'"éclat et lumière", 1,5 g de céramides végétales

Pour la crème... Phase huileuse : 15 g d'huile de pépin de framboise bio, 4 g de cire émulsifiante, 30 g d'hydrolat de rose bio, , 1,5 g d' "éclat et lumière" (anti-tache,unifiant, anti-oxydant et préventif du photovieillissement), 2,5 g de céramides végétales (réparateur, protecteur et préventif de la déshydratation), 1 cuillère à moka de titanium dioxyde (sans nano particules de chez La Folie des Senteurs) et 15 gtes de Geogard 221 pour la conservation.

_PV13103w

Pour le sérum, je n'ai pas grand chose à dire : c'est tout à fait la texture que je voulais. Il n'a pas l'effet "hyper tenseur" du gel d'aloe vera employé seul du fait de l'ajout de l'huile qui lui permet d'être un produit hyper doux mais également pénétrant (pas d'effet gras même s'il contient de l'huile). Pour la crème, j'ai été étonnée de la texture parce qu'elle avait l'air grasse mais sur la peau pas du tout, au contraire et en dépit de l'ajout du titanium dioxyde, je n'ai pas eu de film blanc persistant à l'application mais au contraire, là aussi, une bonne pénétration. J'ai également trouvé que les deux produits employés en layering (c'était un peu le but aussi...) donnaient un aspect plutôt velouté à la peau, ce qui ne gache rien, au contraire. Le but du duo était surtout la protection (d'où "pour le matin") mais concrètement c'est également traitant.

baume pour les mains à l'huile de soja (test Ma Cosmeto Perso : huile de soja)

_PV12351wDans le cadre d'un test "Ma Cosmeto Perso", j'ai testé l'huile de soja bio : il s'agit d'une huile polyvalente qui contient des acide linoléique, acide stéarique, acide oléique, acide palmitique et qui est riche en vitamines A, D, et E. Pour la peau, elle est assouplissante, adoucissante et revitalisante. Ce qui ne gache rien est qu'elle pénètre bien et personnellement je ne la trouve pas grasse du tout. J'avais déjà fait une prépa (ici) avec cette huile, il y a longtemps certes, et j'avais adoré cet aspect non gras. Au niveau du visage, j'avais également remarqué qu'elle resserait le grain de peau. En anti-âge, elle est donc pas mal non plus. Elle est comestible et même recommandée à ce niveau du fait de sa richesse : en bio bien sûr...

Un petit baume que j'ai fait il y a déjà quelques mois, que j'ai mis le matin un temps mais surtout le soir histoire que les mains profitent la nuit des bienfaits de l'huile de soja bio.

Une prépa archi simple mais très efficace qui se garde plus longtemps qu'une émulsion car il n'y a pas d'eau dedans. Dans un récipient pouvant supporter le bain-marie, j'ai mis : 24 g d'huile de soja, 3 g de cire "olive protection", 3 g de ceralan (cera bellina) et 5 gtes d'huile essentielle d'encens oliban. Pour une formule "baume", je le trouve plutôt fin et facile à appliquer car pas "dur" mais au contraire assez souple malgré les cires.

crème démaquillante douceur (cosmétique home-made)

DSC02692_flower-918

Bon, un truc que j'adore même si je reconnais que pour les peaux mixtes et grasses, l'aspect crème dans un démaquillant n'est pas toujours recherché. Perso, j'ai la peau sèche, alors : on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même. Un produit au final que j'ai a-d-o-r-é et qui s'est fini trop vite ... avec pour la phase huileuse : 30 g d'huile de soja bio, 30 g de dicaprilyl carbonate, 16 g de cire 3 de chez Aroma-Zone, 4 g d'alcool cétylique. Pour la phase aqueuse : 200 g d'eau de source et 30 g de glycérine. J'ai fini par 50 gtes de Cosgard (et oui, on a une grosse phase aqueuse) et 30 gtes d'huile essentielle de mandarine dont j'adore trop l'odeur :-)

 

Huile de pracaxi (test Fée Aroma-Zone)

 

_PV01373 [1600x1200]Dans le cadre des tests Fée Aroma-zone, j’ai testé l’huile de Pracaxi.  Elle vient d’Amazonie. D’abord utilisée pour le soin du cheveu notamment frisé(effet conditionneur et apportant de la brillance). Elle est présentée par Aroma-Zone comme une alternative naturelle au BTMS. Elle peut également être utilisée pour les soins de la peau qu’elle régénère et assouplit mais également combattre les cicatrices et les vergetures et traiter les peaux abîmées. Du point de vue de sa composition, elle est très riche en vitamine E et en phytostérols.

J’ai eu la chance, bien que je pense qu’il s’agisse d’une erreur, de recevoir deux flacons de 30 ml chacune. D’où : 4 prépas. J’en ai fait deux pour les cheveux et deux pour la peau.

En première impression, il s’agit d’abord d’une huile « trouble » et non limpide (on le voit sur les vidéos) qui a une légère odeur de noisette mais surtout qui a une très bonne pénétration. Elle est assez bluffante à ce niveau.

Je n’ai pu filmé que 3 prépas sur les 4, une (crème pour les mains) ne sera que sur le blog.

Donc commençons…

 

_PV01372 [1600x1200]

Sérum capillaire sans rinçage à l’huile de pracaxi (tube de 50 g) :

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

15 g

30 %

Conditioner emulsifier

2 g

4  %

Olivem 1000

2.5 g

5 %

Alcool cétylique

2.5 g

5 %

Phase II :

 

 

Eau

30 g

60 %

Acide lactique

1 g

2 %

Une pointe de couteau de biotine

 

 

Ajouts :

 

 

Phytokératine (MaCosmetoPerso)

2 g

4 %

Kératin Protect (Aroma-Zone)

1.5 g

3 %

Aloe vera

3 g

6 %

cosgard

0.5 g

1 %

Faire chauffer ensemble les ingrédients de la phase I et ceux de la phase II. Verser II dans I, émulsionner. Faire les ajouts une fois l’émulsion prise et galérer pour la mise en tube J. J’ai oublié d’écrire  que j’avais mis un parfum « La fée muguet », d’Aromazone…. A l’utilisation, mes cheveux (très pénibles : très fins et frisés, une horreur au quotidien quand même) préfèrent l’usage après le shampoing : ça gaine le cheveux sans l’alourdir mais surtout, ça aide au démélage une fois le cheveux séché : en gros, ça veut dire que les cheveux frisent/crêpent moins (ce qui à la saison est leur sport préféré).DSC02658 [1600x1200]

DSC02664 [1600x1200]

Baume déméllant à l’huile de pracaxi (pot de 200 g)… Bah oui, pour compléter le sérum.

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

20 g

10 %

Beurre de karité

15 g

8 %

Conditioner emulsifier

10 g

 5 %

Olivem 100

9 g

4.5 %

Alcool cétylique

3 g

1.5 %

Phase II :

 

 

Eau

134 g

67 %

Acide lactique

5 g

2.5 %

Inuline (Aroma-Zone)

4  g

2 %

conservateur

 

 

Cosgard

40 gtes

 

 

Donc, toujours pareil, les deux phases à faire fondre au bain-marie. Verser la II dans la I, émulsionner. Ajouter le cosgard à la fin et mettre le tout dans un pot . Bon, à l’usage… j’aurais pensé avoir un produit plus « consistant » mais il a été au final assez « fluide» (toute proportion gardée cependant) mais pour ce qui concerne la fonction : nickel. Il démele très bien les cheveux, les laisse souples et hyper doux. Bon, à l’heure où j’écris j’ai déjà fini le pot il y a plusieurs jours

 

DSC02655 [1600x1200]J’ai ensuite fait un « baume contour des yeux  à l’huile de pracaxi». Perso, j’adore les texturesbaumes, surtout en automne/hiver, pour tout y compris le contour des yeux. J’ai voulu exploiter les propriétés régénérantes de l’huile de pracaxi. Comme actif, j’ai choisi l’acide hyaluronique et l’extrait de bourgeon de hêtre (lissant et anti-ride) de chez Aroma-Zone. Donc pour 50 g de prépa et un truc un très costaud quand même.

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

10 g

20 %

Beurre de mangue

5 g

10 %

Cire n°3 de Aroma-Zone

4 g

8 %

Phase II :

 

 

eau

26.85 g

53.7 %

Ajouts :

 

 

Acide hyaluronique

0.25 g

0.5 %

Extrait de bourgeon de hêtre

1 g

2 %

Aloe vera

2.5 g

5 %

Conservateur :

 

 

cosgard

15 gtes

 

Phases I et II au bain marie et hop, Phase II dans I et émulsionner. J’ai fait les ajouts à la fin (on pourrait mettre l’acide hyaluronique dans l’eau une fois chauffée mais j’ai l’habitude comme ça). Tourner après chaque ajouts, of course J

Bon, ce que j’en pense : cette prépa est très bizarre au final parce qu’à  la fois épaisse (et là, c’est moi qui me suis plantée quant aux proportions) mais une fois « chauffée » par l’application, le produit n’est pas du tout gras alors qu’il est quasi solide au départ… chercher l’erreur. Je pense toutefois que l’aspect non  gras est dû majoritairement à l’huile de pracaxi qui, bien qu’épaisse, n’est pas grasse… et sent toujours aussi bon la noisette.

 

Et pour finir, une « crème réparatrice pour les mains à l’huile de pracaxi ».  J’y ai pensé après avoir fait le baume que j’ai trouvé plutôt pénétrant : d’où l’idée de faire une crème main à la fois régénérante et non grasse, ce qui reste mieux pour la journée (quoique le concept d_PV11663we crème mains grasse pour le soir me déplaît aussi…), d’autant que les mains constituent une partie du corps globalement exposée.  Je l’ai faite avec mes 10 g restants….histoire d’aller jusqu’au bout J et deux huiles essentielles dont l’encens qui est tonifie.

Donc, pour  un tube de 30 g :

Phase I

 

 

Huile de pracaxi

10 g

24.6 %

Cire n°3 Aroma-Zone

3.25 g

8 %

Phase II

 

 

Eau de tilleul

26.5 g

65.2 %

Ajouts :

 

 

HE encens oliban

3 gtes

 

HE lavande fine

3 gtes

 

Conservateur : Cosgard

10 gtes

 

 Encore une émulsion eau dans l'huile... : phase I et II au bain-marie, mettre la phase II dans I, émulsionner. On obtient une prépa légère et souple. Ajouter les huiles essentielles et le conservateur en on obtient une jolie crème pour les mains ;-)

Ce que j’en pense : j’adore cette crème vraiment très fine, qui adoucit mais ne graisse pas. Je l’ai toujours dans mon sac en partant au boulot. L’odeur est légère.  J’ai galéré pour la mise en tube mais je ne regrette pas du fait que ce soit quand même très pratique à utiliser et transporter.


liens ailleurs
Newsletter
Les rêves d'Eve : cosmétiques home-made et créations hand-made
cosmétique home-made, créations hand-made en couture, bijoux et accessoires en pâte polymère
« novembre 2017 
dimlunmarmerjeuvensam
   1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30