crème démaquillante douceur (cosmétique home-made)

DSC02692_flower-918

Bon, un truc que j'adore même si je reconnais que pour les peaux mixtes et grasses, l'aspect crème dans un démaquillant n'est pas toujours recherché. Perso, j'ai la peau sèche, alors : on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même. Un produit au final que j'ai a-d-o-r-é et qui s'est fini trop vite ... avec pour la phase huileuse : 30 g d'huile de soja bio, 30 g de dicaprilyl carbonate, 16 g de cire 3 de chez Aroma-Zone, 4 g d'alcool cétylique. Pour la phase aqueuse : 200 g d'eau de source et 30 g de glycérine. J'ai fini par 50 gtes de Cosgard (et oui, on a une grosse phase aqueuse) et 30 gtes d'huile essentielle de mandarine dont j'adore trop l'odeur :-)

 


savon "le tout amande" (saponification à froid)

_PV09635B [1600x1200]

Du fait d'être un peu raide dingue de cette huile toute simple qu'est l'huile d'amande douce, j'ai voulu faire un savon exclusivement avec. Evidemment, l'écueil c'est la dureté... mais avec le temps, les choses s'arrangent à ce niveau (plus on le laisse tranquille plus il durcit). Par contre, au final, c'est un peu le savon le plus doux du monde :-). J'adore sa simplicité aussi. Pour la pâte à savon : 200 d'huile d'amande douce d'un côté et une solution de soude un peu particulière puisque je l'ai faite avec 59,60 g de lait d'amande et 25,7 g de soude (surgraissage à 7 %). A la trace, j'ai rajouté 40 g d'huile d'amande douce parce que je le vaux bien.

Huile de pracaxi (test Fée Aroma-Zone)

 

_PV01373 [1600x1200]Dans le cadre des tests Fée Aroma-zone, j’ai testé l’huile de Pracaxi.  Elle vient d’Amazonie. D’abord utilisée pour le soin du cheveu notamment frisé(effet conditionneur et apportant de la brillance). Elle est présentée par Aroma-Zone comme une alternative naturelle au BTMS. Elle peut également être utilisée pour les soins de la peau qu’elle régénère et assouplit mais également combattre les cicatrices et les vergetures et traiter les peaux abîmées. Du point de vue de sa composition, elle est très riche en vitamine E et en phytostérols.

J’ai eu la chance, bien que je pense qu’il s’agisse d’une erreur, de recevoir deux flacons de 30 ml chacune. D’où : 4 prépas. J’en ai fait deux pour les cheveux et deux pour la peau.

En première impression, il s’agit d’abord d’une huile « trouble » et non limpide (on le voit sur les vidéos) qui a une légère odeur de noisette mais surtout qui a une très bonne pénétration. Elle est assez bluffante à ce niveau.

Je n’ai pu filmé que 3 prépas sur les 4, une (crème pour les mains) ne sera que sur le blog.

Donc commençons…

 

_PV01372 [1600x1200]

Sérum capillaire sans rinçage à l’huile de pracaxi (tube de 50 g) :

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

15 g

30 %

Conditioner emulsifier

2 g

4  %

Olivem 1000

2.5 g

5 %

Alcool cétylique

2.5 g

5 %

Phase II :

 

 

Eau

30 g

60 %

Acide lactique

1 g

2 %

Une pointe de couteau de biotine

 

 

Ajouts :

 

 

Phytokératine (MaCosmetoPerso)

2 g

4 %

Kératin Protect (Aroma-Zone)

1.5 g

3 %

Aloe vera

3 g

6 %

cosgard

0.5 g

1 %

Faire chauffer ensemble les ingrédients de la phase I et ceux de la phase II. Verser II dans I, émulsionner. Faire les ajouts une fois l’émulsion prise et galérer pour la mise en tube J. J’ai oublié d’écrire  que j’avais mis un parfum « La fée muguet », d’Aromazone…. A l’utilisation, mes cheveux (très pénibles : très fins et frisés, une horreur au quotidien quand même) préfèrent l’usage après le shampoing : ça gaine le cheveux sans l’alourdir mais surtout, ça aide au démélage une fois le cheveux séché : en gros, ça veut dire que les cheveux frisent/crêpent moins (ce qui à la saison est leur sport préféré).DSC02658 [1600x1200]

DSC02664 [1600x1200]

Baume déméllant à l’huile de pracaxi (pot de 200 g)… Bah oui, pour compléter le sérum.

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

20 g

10 %

Beurre de karité

15 g

8 %

Conditioner emulsifier

10 g

 5 %

Olivem 100

9 g

4.5 %

Alcool cétylique

3 g

1.5 %

Phase II :

 

 

Eau

134 g

67 %

Acide lactique

5 g

2.5 %

Inuline (Aroma-Zone)

4  g

2 %

conservateur

 

 

Cosgard

40 gtes

 

 

Donc, toujours pareil, les deux phases à faire fondre au bain-marie. Verser la II dans la I, émulsionner. Ajouter le cosgard à la fin et mettre le tout dans un pot . Bon, à l’usage… j’aurais pensé avoir un produit plus « consistant » mais il a été au final assez « fluide» (toute proportion gardée cependant) mais pour ce qui concerne la fonction : nickel. Il démele très bien les cheveux, les laisse souples et hyper doux. Bon, à l’heure où j’écris j’ai déjà fini le pot il y a plusieurs jours

 

DSC02655 [1600x1200]J’ai ensuite fait un « baume contour des yeux  à l’huile de pracaxi». Perso, j’adore les texturesbaumes, surtout en automne/hiver, pour tout y compris le contour des yeux. J’ai voulu exploiter les propriétés régénérantes de l’huile de pracaxi. Comme actif, j’ai choisi l’acide hyaluronique et l’extrait de bourgeon de hêtre (lissant et anti-ride) de chez Aroma-Zone. Donc pour 50 g de prépa et un truc un très costaud quand même.

Phase I :

 

 

Huile de pracaxi

10 g

20 %

Beurre de mangue

5 g

10 %

Cire n°3 de Aroma-Zone

4 g

8 %

Phase II :

 

 

eau

26.85 g

53.7 %

Ajouts :

 

 

Acide hyaluronique

0.25 g

0.5 %

Extrait de bourgeon de hêtre

1 g

2 %

Aloe vera

2.5 g

5 %

Conservateur :

 

 

cosgard

15 gtes

 

Phases I et II au bain marie et hop, Phase II dans I et émulsionner. J’ai fait les ajouts à la fin (on pourrait mettre l’acide hyaluronique dans l’eau une fois chauffée mais j’ai l’habitude comme ça). Tourner après chaque ajouts, of course J

Bon, ce que j’en pense : cette prépa est très bizarre au final parce qu’à  la fois épaisse (et là, c’est moi qui me suis plantée quant aux proportions) mais une fois « chauffée » par l’application, le produit n’est pas du tout gras alors qu’il est quasi solide au départ… chercher l’erreur. Je pense toutefois que l’aspect non  gras est dû majoritairement à l’huile de pracaxi qui, bien qu’épaisse, n’est pas grasse… et sent toujours aussi bon la noisette.

 

Et pour finir, une « crème réparatrice pour les mains à l’huile de pracaxi ».  J’y ai pensé après avoir fait le baume que j’ai trouvé plutôt pénétrant : d’où l’idée de faire une crème main à la fois régénérante et non grasse, ce qui reste mieux pour la journée (quoique le concept d_PV11663we crème mains grasse pour le soir me déplaît aussi…), d’autant que les mains constituent une partie du corps globalement exposée.  Je l’ai faite avec mes 10 g restants….histoire d’aller jusqu’au bout J et deux huiles essentielles dont l’encens qui est tonifie.

Donc, pour  un tube de 30 g :

Phase I

 

 

Huile de pracaxi

10 g

24.6 %

Cire n°3 Aroma-Zone

3.25 g

8 %

Phase II

 

 

Eau de tilleul

26.5 g

65.2 %

Ajouts :

 

 

HE encens oliban

3 gtes

 

HE lavande fine

3 gtes

 

Conservateur : Cosgard

10 gtes

 

 Encore une émulsion eau dans l'huile... : phase I et II au bain-marie, mettre la phase II dans I, émulsionner. On obtient une prépa légère et souple. Ajouter les huiles essentielles et le conservateur en on obtient une jolie crème pour les mains ;-)

Ce que j’en pense : j’adore cette crème vraiment très fine, qui adoucit mais ne graisse pas. Je l’ai toujours dans mon sac en partant au boulot. L’odeur est légère.  J’ai galéré pour la mise en tube mais je ne regrette pas du fait que ce soit quand même très pratique à utiliser et transporter.

rainbow soap (saponification à froid)

_PV09509 [1600x1200]Evidemment je n'ai pas eu la patience d'attendre une commande de colorants de chez Aromat'Easy, alors j'ai utilisé ce que j'avais sous la main : pigments poudre et micas. Vues mes relations avec les pigments dans les savons, j'aurais dû attendre mais on ne se refait pas. Le savon en lui-même est hyper doux à l'utilisation avec une mousse généreuse. Je me suis fait un flip au départ parce que j'avais mélangé les pigments dans de la glycérine et au démoulage j'ai trouvé que le savon "suitait". Heureusement, au séchage, ce n'a plus été le cas  : comme quoi faut toujours attendre avant de tout balancer et de ce dire que ça va pas le faire.

Niveau compo, j'ai mis que des bonnes choses, comestibles en plus : 200 g d'huile d'amande douce, 250 g d'huile de coco et 200 g d'huile de riz.

Eau  : 216,5 et soude : 92,8, un surgraissage à 8% (tu m'étonnes qu'il est doux...). J'ai obtenu une trace assez rapidement : plus rapide que ce que je voulais. Je pense que c'est peut-être l'huile de riz (que j'ai envie d'utiliser en test seule pour voir) parce que j'ai fait un "tout amande" qui a mis un siècle à tracer.  J'ai tenté un parfumage à l'huile essentielle d'Ylang ylang et je le regrette pas car pour l'instant sous la douche ça le sent encore.

 

je ne résiste pas à mettre une vidéeo d'Emilie Simon, "Rainbow" justement.......

et puis comme c'est fête..., le making of du clip qui montre qu'Emilie aime bien aussi le DIY et home made.....:-)

 

bonbons effervescents et rafraichissants pour bain de pieds (cosmétique maison)

_PV08930w_abstract-612J'avais déjà essayé de faire de galets effervescents pour bain de pieds mais, bon en gros j'en avais sauvé deux : le reste est partie en vrille. Heureusement, Alexandra a eu la bonne idée de proposer une vidéo de bombes de bain : ce que j'ai suivi pas à pas ici sauf que j'ai quadruplé les proportions parce que je voulais en donner à une copine. La vidéo d'Alexandra sur le sujet est . Donc : 100 g de bicarbonate de soude, 50 g de Maïzena et d'acide citrique et, pour être raccord avec ma gamme "happy feet" : 25 gtes d'huile essentielle de menthe poivrée et idem de lavande fine. L'important reste malgré tout la manip : cf la vidéo.

_PV08936w

_PV08929w

 


Soin visage anti-âge aux huiles précieuses (cosmétique home-made)

DSC02190 [1600x1200]_flower-959Avec l'envie de quelque chose de confortable à base d'huiles végétales faisant l'objet de toute ma vénération : rose musquée, argan et bourrache.... J'y ai ajouté plusieurs actifs que j'avais envie d'essayer et qui ont en commun l'amélioration du teint et ont un effet anti-âge  (une pierre, deux coups), ce qui tombe assez mieux pour une prépa visage. A l'usage : bien que ce soit une prépa plutôt riche dans sa constitution, je ne la trouve pas grasse du tout (sachant quand même que j'ai plutôt la peau sèche). L'apport de kiosmétine et d'élastine booster, qui sont tous deux des actifs en poudre, a peut-être jouer un rôle dans l'aspect non gras du produit final, sais pas.

Donc (pour 100 g de produit, donc les pourcentages sont les mêmes que les quantités) :

- Eau : 52 g

- Emulsan : 7 g

- Huiles argan, rose musquée et bourrache : 10 g chacune

- Aloe vera : 5 g

- Extrait de bourgeon de hêtre : 52 gtes (2 %)

- Kiosmétine : 1 g

- Elastine booster : 0,5 g

- Inuline : 1 g

- Cosgard : 20 gtes

Test Fée Aromazone / Extrait de sang de dragon : l'élixir de la Khaleessi et l'onguent de Daenerys

_PV08826w

Donc, dans le cadre des tests "Fée Aromazone".... l'Extrait concentré de Sang du Dragon, actif cosmétique à la couleur étonnante : rouge foncé qui ne fait pas semblant.  Il vient du Croton lechleri, un croton bien plus gros que ce que l'on peut avoir comme plante d'appartement puisqu'il a la taille d'un arbre... Il s'agit d'une résine qui vient d'Amérique latine, aux vertus anti-oxydantes et réparatrices. Egalement protecteur du fait de sa richesse en polyphénols, il est aussi cicatrisant, raffermissant et stimule la tonicité de la peau. Outre le fait d'être utilisé en soins anti-âge, il permet l'atténuation des vergétures du fait de ses capacités régénérantes. .

_PV08835Rw

Pas à ça près pour jouer avec les signifiants, j'ai pris la chose du côté du nom "Sang du dragron", Sangre de drago" pour faire deux soins visage régénérants et réparateurs : un sérum et une crème que je me suis amusée à appeler "Elixir de la Khaleesi et l'Onguent de Daenerys...

Pour l'Elixir de la Khaleesi, je suis partie sur une grosse base d'aloe vera, lui aussi réparateur, à laquelle j'ai ajouté de l'huile d'Abyssinie, qui protège la peau de la déhydratation et lui donne de la douceur. J'ai ajouté les ingrédients les uns après les autres. Avec : 20 g d'aloe vera, 8 ml d'huile d'Abyssinie, 3 ml de glycérine, 1,25 ml d'extrait de Sang du dragon, 1 ml de Concentré Eclat et Lumière, 1 capsule de gelée royale, 12 gtes de Cosgard et 12 également de "Glitter" (La folie des senteurs)

_PV08820w

 Quant à "L'onguent de Daenerys", je concède que ce n'est pas tout à fait un onguent mais une crème bien "reconstituante". Je suis partie avec la même idée de l'huile d'Abyssinie qui nous vient des contrées lointaines et j'ai gardé les mêmes actifs auxquels j'ai toutefois rajouté la "Poudre de lumière" puisqu'il s'agit quand même d'une reine...

Donc, pour l'émulsion : 15 ml d'huile d'Abyssine, 5 g d'émulsan, 40 ml d'eau. Et en ajouts : 1,5 ml d'Extrait concentré de Sang de dragon, 1 ml d'Eclat et Lumière, 1 capsule de gelée royale, 1 pointe de couteau de Poudre de lumière. Pour la conservation, 12 gtes de Cosgard et pour pour le parfum, 12 gtes de "Glitter" (ça qui brille...) de chez la Folie des Senteurs.

_PV08819w

 

Au moment où je rédige le post, cela fait déjà plusieurs jours que j’utilise ce combo pour le soir. La texture du sérum n’est pas fluide mais gel et surtout pas grasse et d’une grande douceur pour moi qui ne supporte pas l’aloe vera directement sur le visage. En dépit de cette finesse, c’est un produit très confortable. Quant à la crème, la texture est elle aussi très confortable tout en étant fine mais, je pense,  ne correspond pas aux peaux grasses. Pour ce qui concerne l’effet à long terme sur la peau, je peux pas dire puisque je n’ai fini ni l’un ni l’autre et ce sera l’occasion d’en reparler plus tard...

 

anti-cerne correcteur à la caféine et petit houx (cosmétique home-made)

DSC02127_flower-225Une prépa qui clôt ma série "makeup du teint", du moins pour l'instant. J'ai surtout rechercher quelque chose qui fasse que le produit ait une certaine opacité, tout en ne marquant pas les traits. Pas si facile... à tous les niveaux. J'ai repris le principe de mon dernier contour des yeux (son de riz, immortelle, caféine, petit houx). Alors : 10 ml d'huile de son de riz, 3 ml d'émulsan, 0,80 g de cera bellina, 20 ml d'hydrolat d'immortelle dans lequel j'ai mis 0,5 g de caféïne. Dans un bol, comme en patisserie, j'ai mélangé les poudres : 0.5 g de pigment (la couleur et l'intensité dépendent de chacun), 0,5g de stéarate de magnésium, 0,7 g d'oxyde de zinc, 1,3 g de microsphère de silice, 1 g de titanium dioxyde et 1 g de sérécite.A la fin j'ai rajouté 20 gtes de concentré de petit houx et 10 gtes de Cosgard. Et me suis bien embêtée pour la mise en flacon.

masque visage tout chocolat - recette Aroma-Zone

3568-1-fr-ae51885dd78886351f00f1986e1524d0(1)N'oublions pas que : 1) le beurre de cacao contient des anti-oxydants que la peau elle est contente avec et 2) que l'argile rouge aime les peaux sèches et sensibles, apporte de la luminosité à la peau, la rééquilibre et la répare parce qu'elle est aussi anti-inflammatoire et désintoxifiante....Alors c'est tout bénéf pour la peau tout ça. J'ai suivi une recette du livre d'Aroma-Zone (Cosmétiques à faire soi-même : ici). Avec quelques petits aménagements (utilisation de beurre de cacao brut notamment) et j'ai compté en grammes et non pas en ml et j'ai mis beaucoup moins d'argile. Avec : 5 g de beurre de cacao,  5 g d'olivem 1000, 30 g d'eau, 10 g d'argile rouge, 11 gtes de Cosgard. Là encore, je l'ai déjà utilisé depuis plusieurs fois depuis que j'ai fait la prépa. C'est un masque que j'ai globalement bien du fait de sa douceur (pas de sensation de tiraillement en dépit de l'argile), même s'il est riche je trouve qu'il s'enlève aussi assez bien. Quant à la peau après, elle est douce, tu m'étonnes avec ce qu'on lui met dessus...

soin démêlant au cacao - recette Aroma-Zone

DSC02137_flower-757Encore une recette que j'ai chippée dans le petit livre d'Aroma-Zone, Cosmétiques à faire soi-même... et encore un produit pour les cheveux, oui mais ils le valent bien. Il faut très peu de choses en fait pour le réaliser, voire quatre fois rien, avec cependant toujours quelques aménagements, dont le fait d'avoir doublé les proportions et d'avoir compter en grammes  : 20 gr de beurre de cacao, 10 ml d'huile d'amende douce, 18 g de BTMS et 160 ml d'eau, avec 22 gtes de Cosgard pour la conservation. C'est un produit que j'ai déjà utilisé plusieurs fois et j'adore (surtout mes cheveux en fait...) ce type de produit à la fois riche et nourrissant mais qui se rince sans difficulté et qui laisse les cheveux hyper doux sans les alourdir.


liens ailleurs
Newsletter
Les rêves d'Eve : cosmétiques home-made et créations hand-made
cosmétique home-made, créations hand-made en couture, bijoux et accessoires en pâte polymère
« novembre 2017 
dimlunmarmerjeuvensam
   1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30