16 juillet 2015

Duo soin visage (sérum et crème) pour le soir à l'huile d'onagre (test Ma Cosmeto Perso)

_PV12319wDans le cadre d'un test Ma Cosmeto Perso : l'huile d'onagre. (INCI: Oenothera biennis). Elle est recommandée pour les peaux sèches et matures, possède des propriétés anti-rides, restructurantes et revitalisantes. Elle combat la déshydratation. Elle est aussi adoucissante et assouplissante pour la peau. Elle peut également traiter l'eczéma atopique. On peut l'utiliser pour les cheveux secs et cassants mais également pour les ongles cassants.

C'est du fait de ses propriétés régénérantes que je l'ai choisie pour un soin de nuit, c'est à dire le moment où la peau peut se reconstruire (elle n'a pas à combattre les agressions extérieures à ce moment-là).  Pour faire pendant à mon tandem pour le jour (ici), j'ai fait un duo sérum/crème... et j'ai utilisé le reste du flacon directement sur la peau tel quel. Perso, ce n'est pas une huile que je trouve grasse à ce niveau (mais j'ai la peau sèche) et je trouve qu'elle pénètre plutôt bien même étant donnée sa richesse.

Pour le sérum : 18 g d'aloe vera, 9 g d'huile d'onagre, 10 gtes d'extrait de sang de dragon, 10 gtes de maca. Tout simplement pour un sérum néanmoins hyper efficace.

Pour la crème : 15 g d'huile d'onagre bio, 30 g d'hydrolat de rose, 4 g de cire émulsifiante, 20 gtes d'extrait de sang du dragon, 20 gtes de maca et 15 gtes de Geogard 221.

  • _PV13106w

 


31 décembre 2012

crème de nuit régénérante

DSC00435_new-year-167

mes objectifs au départ étaient ici : 1) de faire une crème de nuit riche et régénérante, 2) d'utiliser des huiles fragiles mais au combien bonnes pour notre peau et parce qu'on le vaut bien, 3) du fait de la fragilité de certains composants (huile de rose musquée par exemple), d'éviter de chauffer la préparation pour conserver toutes les qualités des ingrédients et 4) de tenter l'expérience avec l'ester de sucre (émulsifiant à froid qui peut parfois jouer des tours : comme le déphasage par exemple)

au final, ça plutôt bien marché, avec un mode opératoire très simple : l'ester de sucre auquel on rajoute d'abord les huiles puis la phase aqueuse. Puis les ajouts (liste ingrédients).

Au final aussi, l'ingrédient majeur de la recette reste : l'huile de coude.... et oui, l'esther de sucre, ça se mérite et, dans ce que j'ai pu expérimenter, l'important est de touiller "vigoureusement" pour bien faire comprendre à cet émulsifiant que ce n'est pas lui qui a le dernier mot.

Posté par dame_de_lotus à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

liens ailleurs
Newsletter
Les rêves d'Eve : cosmétiques home-made et créations hand-made
cosmétique home-made, créations hand-made en couture, bijoux et accessoires en pâte polymère
« juin 2017 
dimlunmarmerjeuvensam
    1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30